Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1997 > 35 heures : un effet d’anonnce

N° 693

35 heures : un effet d’anonnce

Du 20 octobre au 2 novembre 1997

SOMMAIRE : p.2 ; Courrier - p.3 : Jospin en difficulté - Allocations famiiales - p.4 : La braderie du téléphone - p.5 : Feux de forêts - Royauté p.6/7 : Le fléau de la drogue - p.8 Repenser le racisme - La police prend la plume - p.9 : Sur la repentance - 10 : A propos de Papon - Envoûtement technologique - p. 11 : Action royaliste - p. 12 ; Editorial : Le sommet de l’emploi.

Le fléau de la drogue

Farid Mérabet connaît bien la question de la drogue. Il a grandi dans la périphérie de Nancy et est aujourd’hui un des responsables de l’association Droit de cité. Il refuse cependant tout amalgame entre les problèmes de la drogue et ceux de la banlieue. Pour lui, lutter contre la drogue c’est d’abord se débarrasser des idées reçues et des faux problèmes, et s’attaquer aux vrais chefs des organisations de trafiquants. Sur ce dernier point, il est sans trop d’illusions cependant en raison des enjeux politiques internationaux.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0