Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2003 > Europe : Crise en Serbie

N°827

Europe : Crise en Serbie

DU 8 DÉCEMBRE AU 21 DÉCEMBRE 2003

Les nations ne sont ni naturelles, ni éternelles. Elles n’ont pas de date de naissance indiscutable et leur mort n’exclut pas une renaissance. La définition même de la nation est problématique et son identité incertaine. Quant à la France, la tendance générale est de regarder cette collectivité comme une construction juridique et historique en permanente transformation. Mais notre droit politique est mis à l’épreuve des réformes et des révolutions, notre regard sur le passé se transforme en fonction des enjeux du présent. D’où l’importance des débats historiographiques, magistralement soulignée par Claude Nicolet.

SOMMAIRE : p 2 : Cœur de cibles - p.3 : La promotion de l’extrémisme - p.4 : Des chiffres et des coûts - L’esprit de sacrifice - p.5 : Le monde perdu de l’attentisme - p.6/7 : La fabrique de la nation - p. 8 : Notre laïcité publique - p.9 : Un Islam problématique - p. 10 : Les savants du Roi-Soleil - Péguy et l’Histoire - p.1 1 : Action royaliste - p. 12 : Éditorial : Crise en Serbie.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0