Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 1982 > NATIONALISATIONS : IL FAUT VOIR PLUS LOIN !

N° 352

NATIONALISATIONS : IL FAUT VOIR PLUS LOIN !

28 janvier 1982

NATIONALISATIONS : IL FAUT VOIR PLUS LOIN !

VOIR PLUS LOIN (...) II reste que les nationalisations sont acquises. Des féodalités industrielles et financières disparaissent, l’Etat pourra mieux maîtriser la politique industrielle et nous sommes désormais assurés que des secteurs essentiels ne passeront pas sous contrôle étranger. Le Pouvoir peut évidemment faire de bons ou de mauvais usages de cette liberté économique reconquise. Les mauvais se nomment étatisation et bureaucratie, qui auraient l’inconvénient théorique et pratique de faire de l’Etat un partenaire économique parmi d’autres. Il faut donc souhaiter que les entreprises nationalisées soient mises au service d’une transformation des structures économiques et des rapports sociaux... Éditorial de Bertrand Renouvin, en page 12.

MARTIN HEIDEGGER : "idées" de Gérard Leclerc, en page 9.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0