Archives royalistes
Accueil du site > Journal > 2002 > Ultra-libéralisme : La nouvelle offensive

N° 786

Ultra-libéralisme : La nouvelle offensive

Du 21 janvier au 3 février 2002

Dans la guerre idéologique, la bataille des mots est de toute première importance : employer le mot, c’est déjà donner du crédit à l’idée qu’il porte en lui, et l’employer soi-même, c’est presque y consentir. L’usage qui s’établit peu à peu facilite l’apparition de nouvelles conceptions et la mise en œuvre de nouvelles pratiques sociales. C’est ainsi que les ultra-libéraux ont gagné la bataille de la « gouvernance » et qu’ils se préparent à mener celle du « bench marking » : un mot bizarre, encore peu diffusé, mais qui recouvre des pratiques dont les conséquences seront redoutables pour les salariés de la zone euro.

SOMMAIRE : p.2 : Honte sur eux - p.3 : Combien ça coûte ? - Presse - p.4 : Du bonheur et rien d’autre - Des voyous en col blanc - p.5 : Guerre de religion - p.6/7 : La nouvelle offensive - p.8 : Éloge de l’échec - Exploration d’une impasse - p.9 : Fragilités de la démocratie - p.10 : La constance du jardinier - p. 11 : Action royaliste - p. 12 : Éditorial : Conséquences d’une abdication.

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0