Archives royalistes
Accueil du site > Livres, revues... > Une révolution dans le royalisme - Troisième partie

Une révolution dans le royalisme - Troisième partie

Troisième Partie

CARACTERISTIQUES DE LA NOUVELLE ACTION ROYALISTE

Chapitre 1

SOCIOLOGIE

En juin 1981, la N.A.R. a lancé une enquête sociologique à laquelle étaient invités à répondre tous les lecteurs de « Royaliste », quel que soit leur degré d’attachement à la N.A.R. Ont répondu effectivement :

- 31% des abonnés du journal

- 10% des lecteurs au numéro c’est-à-dire 25 % de l’ensemble des lecteurs. L’enquête est donc bien représentative de l’ensemble des lecteurs.

1/ PORTRAIT PHYSIQUE :

TRANCHES D’AGE

Moins de 25 ans 19,8 %

de 25 à 34 ans 32,1 %

de 35 à 44 ans 16,7 %

de 45 à 59 ans 18,0 %

60 ans et plus 13,3 %

SITUATION DE FAMILLE

Célibataires 46 %

Mariés 54 %

nombre moyen d’enfants par couple 2,6

Donc, le public de « Royaliste » est jeune (un lecteur sur deux a moins de 35 ans), mais la classe d’âge la plus représentée est nettement celle des 25-35 ans.

Les autres classes sont sensiblement égales entre elles. La forte proportion de célibataires s’explique sans doute par l’importance des moins de 25 ans.

PROFESSIONS

Lycéens et étudiants 15 %

Enseignants 10,7%

Fonctionnaires 9,7%

Ouvriers, paysans, artisans 9,3%

Commerçants 8,6%

Professions médicales ou juridiques 7,9%

Retraités 7,5%

Employés de bureau 7,1%

Ingénieurs 5,7%

Presse et médias 4,6%

Chômeurs 3,5%

Divers 6,1%

Le public de la N.A.R. est un important consommateur de papier imprimé : 96% des lecteurs lisent au moins un livre par mois, et la moyenne générale est de 2,5 livres par mois.

JOURNAUX QUOTIDIENS

Ne lisent pas de quotidien 27%

Lisent un quotidien 42%

Lisent deux quotidiens 21 %

Lisent trois quotidiens et plus 10%

LES TITRES LES PLUS CITES

« Le Monde » 65 %

Quotidiens régionaux 26 %

« Le Quotidien de Paris » 14 %

Viennent ensuite dans l’ordre :

— « Le Figaro », « Le Matin », « Libération », « La Croix » etc.

HEBDOMADAIRES

« Le Nouvel Observateur » 11 %

« Le Point » 7,5 %

« L’Express » 6,2 %

Viennent ensuite :

— « Aspects de la France », « Le Canard enchaîné », « Les Nouvelles littéraires » …

La liste complète des publications citées montre les centres d’intérêt extrêmement variés des lecteurs de « Royaliste ».

2/ DES CITOYENS RESPONSABLES

Trois questions ont été posées :

Engagement syndical 43 % des actifs

Engagement politique (hors N.A.R.) 10 %

Engagement civique 30,4 %

(Associations, municipalités, etc.)

Les syndicats les plus cités sont dans l’ordre :

- C.F.D.T., F.O., C.F.T.C., C.G.C. ...

Dans les 10% de lecteurs qui se déclarent politiquement engagés ailleurs, une grande majorité se situe dans les diverses tendances du gaullisme.

PAR RAPPORT A LA N.A.R. ON TROUVE :

Militants 23 %

Sympathisants 61 %

Curieux ou hostiles 16 %

L’OPINION SUR LE JOURNAL :

Généralement d’accord 37,3 %

Souvent d’accord 44,9 %

Parfois d’accord 15,5 %

Rarement d’accord 2,3 %

3/ LEURS OPINIONS PERSONNELLES

a) Rétablissement de la Monarchie :

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

POUR 100 % 96 % 65,5 % 92 %

CONTRE 0 % 2,3 % 26,5 % 5,6 %

Ne répondent pas 0 % 1,7 % 9 % 2,5 %

b) L’énergie nucléaire :

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

Plutôt POUR 54,6 % 67 % 72 % 65 %

Plutôt CONTRE 34,5 % 30,7 % 18 % 28 %

Ne répondent pas 10,9 % 2,3 % 10 % 7 %

c) La sécurité des Français doit-elle primer sur leur liberté ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

NON 48,5 % 50,5% 48,5% 49%

OUI 24,5 % 27,5% 38,5% 28%

Ne répondent pas 27,0 % 22% 13,0% 23%

d) Des deux candidats aux présidentielles, lequel auriez-vous préféré voir élu ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

Mitterrand 72,8 % 56,0 % 36,4 % 56,0 %

Giscard 10,6 % 19,0 % 31,8 % 18,0 %

Ne répondent pas 16,6 % 25,0 % 31,8 % 26,0 %

e) Les États-Unis vous semblent-ils un danger pour notre indépendance ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

OUI 72,7 % 51,7 % 38,0 % 53,0 %

NON 22,7 % 41,5 % 50,5 % 38,0 %

Ne répondent pas 4,6 % 6,8 % 11,5 % 9,0 %

f) Développement de notre force de dissuasion ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

POUR 92,0 % 85,0 % 72,5 % 84,0 %

CONTRE 7,5 % 10,4 % 22,5 % 12,0 %

Ne répondent pas 0,5 % 4,6 % 5,0 % 4,0 %

g) Une politique étrangère française indépendante des blocs est-elle possible ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

OUI 92,5 % 89,7 % 68,2 % 86,0 %

NON 6,0 % 9,8 % 25,0 % 11,0 %

Ne répondent pas 1,5 % 0,5 % 6,8 % 3,0 %

h) L’instauration de la Monarchie dans les 15 ans vous semble-t-elle possible ?

Militants Sympathisants Curieux Ensemble

POSSIBLE 55,0 % 28,5 % 15,5 % 33,0 %

Très DIFFICILE 35,5 % 59,8 % 34,0 % 50,0 %

Invraisemblable 9,0 % 11,2 % 50 % 16,5 %

Ne répondent pas 0,5 % 0,5 % 0,0 % 0,4 %

2 Messages de forum

  • Chapitre II

    ORGANISATION DE LA N.A.R.

    La Nouvelle Action Royaliste est à la fois :

    - Un groupe de presse,

    - Un mouvement politique,

    - Et un centre de propagande d’idées royalistes,
    Trois aspects qui se confondent finalement en un seul.

    1. LES TROIS ASPECTS

    1) LE GROUPE DE PRESSE

    On y distingue quatre organes principaux :

    - « Royaliste », bimensuel,
    directeur politique : B. Renouvin

    - « Cité », trimestriel,
    rédacteur en chef : Ph. Cailleux

    - « Lys Rouge », trimestriel,
    rédacteur en chef : F. Aimard

    - « Royaliste-U », bimestriel,
    rédacteur en chef : J.-M. Tissier

    La N.A.R. publie régulièrement de nombreux livres et brochures. Elle adresse aussi une lettre aux adhérents (responsable : B, Renouvin).

    Chacun des organes cités à un rôle bien particulier :
    1/« ROYALISTE » est le journal « officiel » du mouvement, qui reflète les positions et analyses de la N.A.R. C’est un journal « ouvert à l’extérieur », c’est-à-dire que les non-royalistes peuvent s’y exprimer.

    On le trouve dans les kiosques à Paris et dans la plupart des villes de province.

    ABONNES à "ROYALISTE" au 31/8/1979

    * de 0 à 0,5 % du total des abonnés

    * de 0,6 à 1 %

    * de 1,1 à 1,5 %,’

    * de 1,6 à 2 %
    * plus de 2 %
    117

    2/ « CITE » est une revue de réflexion et de dialogue avec les intellectuels. Elle est également l’organe officiel des Clubs Nouvelle Citoyenneté.

    3/ « LYS ROUGE » a une vocation plus interne.

    Il est le centre des débats entre royalistes, entre lecteurs. Il donne de nombreuses informations sur le royalisme à l’Étranger. Il est l’organe des débats avec des personnalités extérieures (gaullistes sur la question de la légitimité, écologistes sur la Défense nationale, etc.), c’est une revue « laboratoire » dont les prises de position n’engagent pas le mouvement.

    4/ « ROYALISTE-U » est un organe de propagande dans les milieux universitaires et lycéens. C’est l’organe propre à la section étudiante de la N.A.R.

    La N.A.R. s’est efforcée de devenir un mouvement le plus autonome possible. Aujourd’hui, en 1983, l’ensemble de sa presse (sauf « Royaliste ») est imprimé par ses soins.

    2) LE MOUVEMENT POLITIQUE

    La N.A.R. exprime ses positions politiques par des Éditoriaux, des Communiqués, des prises de position dans la presse émis à l’initiative et sous la responsabilité des instances suivantes :

    Le Comité directeur

    La N.A.R. est souverainement dirigée par un Comité directeur de 12 membres au maximum, renouvelable partiellement chaque année.

    Les membres en sont cooptés par le Comité sur proposition du Conseil National.

    Le Président est élu par les membres (l’actuel président est Y. Lemaignen).

    Le Comité directeur répond de la rectitude doctrinale du mouvement. Il définit sa stratégie. Il décide des grands thèmes de campagne et fixe les objectifs.

    Il nomme le directeur général et les directeurs, et les contrôle au niveau des résultats.

    Il peut, exceptionnellement, prendre en charge certains problèmes et exercer un contrôle de détail au niveau des moyens, des méthodes et des hommes.

    Pour remplir sa tâche, le Comité directeur peut déléguer partiellement son autorité à des mandataires.

    Le Comité se réunit régulièrement tous les quinze jours, et chaque fois qu’il est convoqué par le président.

    Il peut aussi se réunir sur la demande du quart de ses membres. Les décisions sont prises à la majorité absolue des membres présents (en cas de partage, la voix du président compte double).

    La liste des membres sortants est déterminée par le Comité directeur (un membre sortant n’est pas rééligible pendant une année).

    Le Conseil National

    C’est un organe dont les membres sont élus pour deux ans par tous les militants lors du Congrès. Chaque région française élit son représentant au C.N., qui se trouve souvent être aussi le responsable régional. Il est composé de 16 membres auxquels s’ajoutent les membres du Comité directeur et est présidé de droit par le président du C.D., ou en cas d’empêchement, par le vice-président ; il se réunit au moins deux fois par an. Tous les adhérents de la N.A.R. sont éligibles, s’ils font partie du mouvement depuis un temps fixé par les statuts.

    Des réunions extraordinaires du Conseil peuvent être décidées, à la demande du Comité directeur ou du tiers des membres du Conseil.

    Le Conseil informe le C.D. sur l’état réel du mouvement, et sur les difficultés rencontrées à l’occasion de l’application de la ligne définie antérieurement.

    Le Conseil national joue principalement auprès du Comité directeur un rôle de conseil politique : il donne son avis :

    - sur les positions fondamentales de la N. A.R.,

    -  sur les questions de politique générale, — sur la stratégie du mouvement,

    -  sur la tactique qu’il compte mettre en œuvre.
    Le Conseil national doit aussi traduire dans les faits la ligne politique décidée par le Congrès.

    Le Congrès

    Le Congrès réunit tous les militants de France une fois par an, sous la présidence du Comité directeur. Son but est de faire l’analyse politique de la situation.
    Le Comité directeur rend compte au congrès de ses activités passées, et de la ligne politique tenue ou non, qui avait été fixée l’année précédente.

    Le Congrès a également pour but de fixer les grandes orientations du mouvement pour l’année à venir, de définir la politique générale et les questions de politique particulière.

    C’est à l’occasion du Congrès qu’est réélu le Conseil National.

    La Commission des litiges

    II existe une Commission des litiges qui, sous la présidence du Président du Comité directeur, réunit deux membres choisis par le C.D. en son sein et trois membres élus par le C.N. Elle se réunit soit sur l’appel d’un adhérent ayant fait l’objet d’une mesure disciplinaire, soit sur la demande de cinq membres témoins du C.N.
    Elle a pour objet, de trancher tous les litiges qui pourraient surgir entre les instances de direction, et les instances représentatives du mouvement.

    3) LE CENTRE DE PROPAGANDE

    La propagande est assurée par les sections locales de la N.A.R. qui sont réparties à travers toute la France. Elles jouissent d’une grande autonomie et d’une décentralisation effective. Il existe dans plusieurs régions des « Lettres régionales ». Ces sections provinciales, dirigées par un responsable régional, ont trois tâches principales à remplir :

    - diffuser la presse du mouvement et les journaux royalistes locaux.

    - prendre position politiquement dans la vie locale (à travers la presse, les élections...)

    - développer une propagande royaliste par des réunions et des débats publics.

    Ces sections ont aussi la tâche de lancer des Clubs Nouvelle Citoyenneté régionaux et de les animer.
    Enfin, elles ont la mission de développer des groupes et des « sections étudiantes » dans les villes universitaires.

    Répondre à ce message

  • 2. L’ADMINISTRATION

    La Direction Générale

    La direction courante du mouvement est assurée par un Directeur général, nommé par le Comité directeur et responsable devant lui.

    Il assure la transmission des consignes du C.D. à qui il rend régulièrement compte des résultats.

    Le Directeur Général possède, par mandat du C.D. un pouvoir disciplinaire immédiat sur tous les adhérents du mouvement. Ceux-ci peuvent faire appel devant le C.D. de toute décision du Directeur général.

    N.B. : le directeur général est obligatoirement membre du Comité directeur.

    Les Directions

    Les directeurs sont obligatoirement membres du C.D.

    Aujourd’hui, en 1983, il existe trois directions principales.

    - l’Administration (et les Finances), dirigée par Y. Aumont

    - la Propagande, dirigée par B. Renouvin,

    - la Presse, dirigée par Gérard Leclerc.

    La propagande et la presse sont en fait dirigées par une équipe coiffée par B. Renouvin et G. Leclerc.
    Dans chaque région, (environ seize), le comité directeur désigne un Responsable régional, qui se trouve être généralement le militant actif le plus connu. Il rend compte de ses activités au directeur de la propagande.
    Enfin, la section étudiante, dirigée par J.M. Tissier, contrôle elle-même « Royaliste-U » et dépend directement du C.D.


    3. LES FINANCES

    La N.A.R. jouit de trois sources principales de financement :

    1/ Les ressources propres des organes de Presse, la vente des produits (livres, brochures,...) et les abonnements.

    2/ Les cotisations des adhérents. Les cotisations sont mensuelles. Elles sont fixées à 2 % du revenu des militants, avec un minimum de 10F.

    3/ La souscription, qui concerne alors le public de tous les lecteurs, et non seulement les militants.

    De temps en temps, la N.A.F. lance un appel à tous les militants en leur demandant une aide financière, comme par exemple après l’achat d’une machine à imprimer, en novembre 1981, ou avant les Municipales de mars 1983.

    La N.A.R. dispose aussi d’une quatrième source de financement, qui concerne le secteur baptisé « commercial » : sa petite librairie, dans laquelle elle vend toutes sortes de livres sensiblement orientés vers la Monarchie, ses moyens d’impression qui lui permettent de publier des ouvrages de propagande ou plus littéraires.

    Ce côté « commercial » est très accessoire, mais rapporte quand même onze pour cent des recettes.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0