Accueil > Royaliste > Nos articles récents > « Les Formes » > Rugby : les Bleus rebondissent...

Royaliste n°1275 du 10 avril 2024

Rugby : les Bleus rebondissent...

Les Formes

mercredi 27 mars 2024

A l’issue d’un match de très haut niveau et une victoire arrachée dans les toutes dernières minutes face à notre meilleur ennemi l’Angleterre, le XV de France termine second du Tournoi des VI nations.

Après une élimination traumatisante quatre mois plus tôt en quart de finale de la Coupe du Monde par l’Afrique du Sud due, entre autres, à une non-décision de l’arbitre de la rencontre, c’est grâce – ironie de l’histoire - à une décision de l’arbitre du deuxième match du Tournoi à Édimbourg, face aux Écossais, que le XV de France a réussi à se remettre « la tête à l’endroit » par une courte et laborieuse victoire. En effet, lors du premier match devant les Irlandais à Marseille, les Bleus avaient lourdement chuté (17-38) montrant ainsi que, contrairement aux Irlandais éliminés, eux aussi, en quart de finale, ils n’avaient pas su tourner la page de leur échec en Coupe du Monde.

A l’image des trajectoires erratiques de ce ballon ovale, les Bleus ont su rebondir en évitant le pire contre l’Italie (13-13) lors du troisième match puis en remettant enfin l’église au centre du village d’Ovalie lors du quatrième face aux Gallois grâce à l’incorporation judicieuse chez les aînés des jeunes pousses (moins de 20 ans) les plus prometteuses des Espoirs français, champions du monde pour la troisième année consécutive en juillet 2023. Cela témoigne de l’excellence, en qualité et en quantité, de la formation distillée dans les clubs, professionnels comme amateurs, et permet d’être très confiant pour les prochaines années.

Ce parcours chaotique mais ascendant nous promettait un cinquième et dernier match en apothéose, à savoir le fameux et traditionnel Crunch, face à des Anglais métamorphosés et en pleine confiance après leur victoire d’un point dans les dernières minutes contre l’Irlande une semaine plus tôt. Et nous n’avons pas été déçus. Loin de l’humiliation (10-53) infligée au XV de la Rose en 2023 à Twickenham par les Bleus, la France et l’Angleterre ont cette fois-ci rivalisé et offert aux supporters un grand match de rugby. Alors que le match de l’année dernière avait été à sens unique, nous avons assisté cette année à une vraie passe d’armes entre Français et Anglais comme le confirment les commentaires élogieux de la presse britannique : « Ce France-Angleterre fut un match passionnant. Le plus spectaculaire du Tournoi cette année. Un spectacle extraordinaire. Ce que l’on retient, c’est la qualité du divertissement offert par deux équipes qui ont absolument refusé de s’incliner » (The Guardian), « la France semblait avoir fait le break, avant d’encaisser un 0-21 en l’espace de 7 minutes. Puis, de nouveau en tête, l’essai de Freeman aurait pu les crucifier. C’était sans compter sur la dernière pénalité de Ramos » (RugbyPass), « Un match que la France semblait avoir perdu, puis gagné et encore perdu » (The Guardian), « Ce fut époustouflant et à couper le souffle » (The Telegraph).

Comme l’a si bien dit Jean-Pierre Rives, légende du rugby français : « Les Anglais ne perdent jamais, mais parfois on les bat ».

Louis Dauvalie.